Collection Dunes et Pins : « Espionne, boulot d’été ».

espionne-boulot-dete-coll-dunes-et-pins

La vie balnéaire est la thématique principale de Dunes et Pins. Il va donc de soi que le site publie des romans de plage ! Ainsi est née la « Collection Dunes et Pins » qui s’emploiera à proposer des ouvrages originaux dont les histoires, comme il se doit, se passent au bord de la mer… Le premier à s’y coller : David Fyrlis. Auteur d’un roman jeunesse « Le bon goût des profs » et d’un recueil de nouvelles intitulé « Âmes forcloses », David Fyrlis a bâti son intrigue autour de retrouvailles entre une jeune fille, Aurélie, et sa mère, le temps d’un été sur le littoral breton. Pourquoi de telles retrouvailles ? Parce qu’une espionne n’a guère le temps d’être une maman et que des vacances inattendues sont l’occasion de resserrer des liens affectifs trop longtemps distendus. Las, ces vacances coïncident avec l’accomplissement d’une nouvelle mission. Aurélie, consciente qu’il lui faut jouer le jeu pour reconquérir l’affection de sa mère, se résigne alors à faire l’espionne… Entretien avec l’auteur.

Dunes et Pins

David, à quoi a-t-on affaire dans ce roman ? À un roman d’espionnage, un roman sentimental, un roman jeunesse ?

David Fyrlis.

À un roman d’espionnage balnéaire, j’insiste sur la formule, assez antinomique, j’en conviens, mais propre à définir ce que je voulais raconter : deux intrigues parallèles, l’une qui ressemble vaguement à un thriller d’espionnage, l’autre qui met en scène la tentative d’une mère, elle-même espionne, cherchant à renouer avec une fille dont elle s’est éloignée par obligation.

D&P

Un roman d’espionnage pour rire ?

DF

Plus ou moins. Le cadre enchanteur, au bord de la Manche, fait constamment oublier le danger. C’est à ce titre que je voulais gommer tout ce qui eût pu s’apparenter à un suspense haletant, au risque de ruiner ce qui m’intéressait au premier chef, l’histoire d’Aurélie, quinze ans, foutu caractère mais débordant d’amour désordonné…

D&P

Est-ce un ouvrage « jeunesse » ?david-fyrlis-portrait-copie

DF

Vous savez, à présent, il est difficile de déterminer ce qu’il en est d’une littérature s’adressant spécifiquement à un jeune public, ou tout du moins à un public d’adolescents. Je pense qu’il faut le lire pour passer un bon moment, suivre les péripéties d’une jeune fille tonique, amusante et dégourdie. Non, je crois vraiment que c’est un roman qui s’adresse à tout le monde. En revanche, c’est vrai, mon premier roman « Le bon goût des profs » est écrit très clairement pour un jeune public, tandis que la série de nouvelles « Âmes forcloses », qui parle de la duplicité humaine dans des contextes historiques différents, Occupation, guerre de 70 et Commune, chute de l’Empire romain, oui, bien évidemment cet ouvrage-là s’adresse à un lectorat plus exigeant.

D&P

C’est la Bretagne nord qui vous a inspiré. Pourquoi ?

DF

Parce que c’est une côte assez préservée pour conserver le cachet des vacances familiales d’avant. Quand vous arpentez les chemins qui longent ce littoral exceptionnel, vous ne pouvez pas vous empêcher de penser que la fraîcheur et l’insouciance peuvent exister encore un peu…

D&P

Avez-vous d’autres projets ?

DF

Oui ! Pour Dunes et Pins en particulier ! Le récit est en cours d’écriture. J’achève par ailleurs le premier tome d’une saga mi-fantastique, mi-humoristique, une histoire de notaire, je ne vous dis que ça…

Le portrait ci-dessus est l’œuvre de notre illustratrice Vilnia vilniaqui a demandé pardon à David Fyrlis (lequel a exprimé son enthousiasme en le reprenant immédiatement à son compte pour son site et sa page Amazon…).

 

espionne-boulot-dete-coll-dunes-et-pins

Espionne, boulot d’été, de David Fyrlis, dans la Collection Dunes et Pins, au format Kindle. 242 pages. 2,99 €.

Les autres ouvrages de David Fyrlis :

Le site de David Fyrlis : david-fyrlis.com.

logo-david-fyrlis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *