Knot Cushion, de Ragnheiður Ösp Sigurðardóttir

knot-cushion

Nœud de marin géant ou créature océanique échappée de quelque représentation des Mummenschanz, on ne sait pas encore. L’astucieuse designer islandaise Ragnheiður Ösp Sigurðardóttir cherche « à créer des dessins inhabituels, des produits qui sont imprévisibles et qui rendent les gens curieux ». C’est réussi. On s’approche du canapé où sommeille la bestiole, vaguement inquiet. On reconnaît la texture de la laine, on comprend enfin qu’il s’agit d’un coussin, d’un coussin-nœud, en quelque sorte. C’est à Reykjavik, où elle crée son propre studio, Umemi, (après des études à l’Iceland Academy of Arts and Cranbrook Academy of Arts) que Ragnheiður imagine le coussin Knot. Cherchant une solution efficace pour confectionner la patte d’un nounours, elle use pour ce faire d’une machine à tricot tubulaire et conçoit, presque par accident, l’idée d’un coussin de nœuds. Résurgence d’un passé de scout, de son propre aveu, mais aussi de toute l’expérience cumulée aux côtés d’un grand-père fabricant d’enseignes. L’idée est si originale que le long tube tricoté emballe la prestigieuse Design House Stockholm, véritable vivier de designers scandinaves. Et comme il se doit, l’insolite objet vient de cartonner au dernier Salon Maison&Objet, dont nous avons longuement parlé ailleurs. Knot Cushion concentre tout ce que nous aimons à Dunes et Pins : l’élégance des formes, la texture, l’humour, et la petite touche balnéaire originale que nous traquons sans relâche…

knot_nest_easychair_l

knot_cushion_yellow_l-1

knot-coussins

teddy-bear

© Ragnheiður Ösp Sigurðardóttir

 

Ci-dessus, les essais de Ragnheiður sur un teddy bear, et ce qui s’ensuit…

 

Les coussins sont en vente chez royaldesign.fr.

Retrouvez Knot Cushion parmi les autres produits de la Desigh House Stockholm : designhousestockholm.com

Découvrez les autres créations de  Ragnheiður Ösp Sigurðardóttir : umemi.com.

Un grand merci à Erik Wäppling, Directeur artistique de la Design House Stockholm.

Dernière minute : þakka þér, Ragnheiður !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *