Parfum des plages #2. CANOE de Dana

Parfum CANOE, Dana

Charlie. Alpha. November. Oscar. Echo. Le code maritime émet de singuliers messages : CANOE (sans tréma), de Dana, est bien l’écho des années trente, vacances toniques, corps fringants, idéal d’une vie aux couleurs déjà un peu passées, entre jeunesse du Front Populaire (le parfum fut créé à la même époque…) et classe aisée sportive. En tout cas, l’évolution du parfum sur la peau raconte une histoire insouciante : mer étale, jolie grève où vient s’échouer l’embarcation, souvenirs piquants d’une promenade entre des îlots bretons, et puis remontée vers la maison, sise non loin de là, derrière les oyats. Une odeur de propre prend la relève, à peine vanillée, évoquant autant le grand air que le carrelage frais, briqué, nettoyé à grandes eaux. Ce pourrait être une maison de famille ou une résidence collective pour baigneurs athlétiques. CANOE, c’est le parcours typique d’un parfum de la famille fougère, partant d’une note aromatique pour finir avec l’accord vert, un brin suave, de l’héliotrope et de la mousse de chêne. Les avis divergent, à Dunes et Pins, quant à une éventuelle préfiguration de l’élégantissime Miss Dior, conçu une dizaine d’années plus tard par le même créateur, Jean Carles, avec Paul Vacher. Il reste que Miss Dior partage avec CANOE cette rose et ce jasmin qui allègent, qui libèrent, qui aèrent…

CANOE de Dana,1935, créé par Jean Carles.

One Comment

  1. Pingback: Parfum Granville de Dior. - DUNES ET PINS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *