Sand, ou l’art de regarder ses pieds.

SAND, c’est SANDrine Gergaud au prénom transformé en grains de sable. Abréviation merveilleuse qui lui donne le pouvoir d’observer le quidam, redevenu, le temps d’une balade ou d’une baignade, un découvreur étonné. Les peintures de SAND exploitent les ressources du sable mouillé, zone étrange où l’effacement de tout repère, occasionné par le reflet du ciel et de soi-même, fait contraste avec l’hyperréalisme des sujets figurés. On marche longtemps avant d’atteindre les premières vagues, l’espace est plat, la dune et les pins sont derrière soi. Selon la saison, on a enfilé un ciré et on regarde ses pieds, ou bien on se jette, comme Alice qui traverse le miroir, dans un élément où semblent se confondre plage, mer et nuages. L’acrylique, soudain, se mue en éclaboussure parce que, finalement, chez SAND, tout n’est que peinture…

Ci-dessus : Voir plus loin que son ciré jaune. Peinture acrylique sur toile, 80×60 cm, Paimboeuf, mai 2016. © 2016 SANDrine Gergaud. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

 

Rouge rocher (série Atlantique république, n°3/3), peinture acrylique sur toile, 73x60cm, Paimboeuf, mai 2017, © 2018 SANDrine Gergaud. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

 

 

 

 

 

 

 

 

Toutes les œuvres de SAND sont visibles ici : sand-est-la.blogspot.fr.

 

Avec l’aimable autorisation de SANDrine Gergaud.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *